Commande pour I’Unesco/Sipa

Maripasoula, la plus grande commune française au cœur du Parc Amazonien de Guyane est aussi la moins densément peuplée. Au bord du Maroni, frontière avec le Surinam, le bourg est un point de rencontre des diverses populations de la région, Amérindiens, Bushinengués, Brésiliens, Créoles, Métropolitains.

Le collège de Grand Man Difou a été créé en 1989 et avec lui le Conseil Général de la Guyane a mis en place un ramassage scolaire en pirogue pour les enfants des villages français aux alentours. Deux des six lignes desservent le bourg, la première va entre autre à Boussoussa, petit village amérindien à 15min de pirogue et la deuxième à Nouveau-Wacapou village Busninegue à 40min. Pour Kelly et Yurica qui viennent du Brésil et vivent au Suriname avec leurs parents, le trajet est plus court mais il est fait de débrouille, elles doivent trouver tous les matins un piroguier pour traverser le fleuve Maroni et rejoindre le collège du coté français…

Les chemins de l’école
Planche contact
error: Contenu protégé, merci!